Vous êtes ici

Le matériel

Pour pratiquer la course d'orientation,il suffit d'avoir une boussole...
Mais, si vous souhaitez aller plus loin, comme pratiquer la CO en compétition ou bien vous essayer sur un raid orientation, vous devrez alors vous pencher sur la question de l'équipement de l'orienteur. Nous avons listé ci-dessous ce qu'il vous faudra pour une bonne pratique.

 

LA BOUSSOLE

Dans sa forme classique, la boussole de course d'orientation est une boussole plaque, avec une petite loupe, un cadran gradué en degrés et orientable par rotation de ce cadran.
Attention, ce modèle, pourvu d'une ficelle, ne se porte pas autour du cou, mais autour du poignet.
Dans sa forme de compétition, elle se met au pouce pour rester toujours posée sur la carte, ou sur la main pour une orientation sommaire.

Dans tous les cas, c'est en général une boussole à eau, car on cherche une grande vitesse de réaction de l'aiguille. Suivant le perfectionnement du modèle (et son prix), elle peut comporter un système de stabilisation très rapide de l'aiguille (en général par de petits aimants additionnels)

Elle sert à orienter la carte en permanence. C'est elle qui donne le sens de lecture. En effet, pendant la course, la carte tourne dans les mains de l'orienteur, elle est pliée, dépliée pour que le pouce puisse toujours indiquer l'emplacement où l'on se trouve, et qu'on ait devant soi, les mêmes éléments de la carte et du terrain.

 

LE DOIGT ELECTRONIQUE : système SPORT IDENT

petite puce électronique qui se porte autour du doigt et ressemble à un doigt, et qui a révolutionné la CO. Cette puce va de paire avec les boîtiers qui sont sur les balises et permet d'enregistrer le passage du coureur, mais aussi son heure de passage, et sa position par rapport à ses concurrents.
Ce système de poinçonnage électronique permet de remplacer le traditionnel système de pince avec un poinçon à trou.
Grâce à lui, chaque coureur connaitra en fin de parcours ses temps de passage intermédiaires à chaque poste et pourra comparer cela avec les autres compétiteurs du même circuit.

 

 

LE PORTE DEFINITIONS

Un plastique dans lequel on glisse le carton de définition (en général un bout de papier de 10x5 cm) et qui reste fixé au bras pour être facilement lu en course.
Cela peut aussi être une petite pochette fixée à un lacet et au poignet ou par des épingles à nourrice sur le ventre.

 

 

 

 

LES GUÊTRES

Elles protégent les jambes de la végétation basse.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer